Marthe Desrosières

Je suis musicienne, flûtiste, piccoliste, clarinetiste klezmer de formation classique.

 Quelle est ma relation avec le yiddish me demanderez-vous…. ?

 Oy ! Depuis l’adolescence, j’ai lu tous les livres de Isaac Bashevis Singer qui me passaient sous la main, j’ai toujours adoré les comiques juifs américains. J’aime les bagels, le strudel, le gehakte leiber, le hareng, la vodka Żubrówka… Je n’ai jamais entendu parler le yiddish enfant, ni par mes parents, ni par mes grands-parents. Je sais que mon grand-père maternel est né Kaunas en Lituanie, le yiddish était une de ses langues. Je ne l’ai jamais connu.

En 1993, à la naissance de mon premier enfant, j’ai ressenti un fort besoin d’explorer cette partie de mes racines, ce monde yiddish. Étant musicienne, c’est donc tout naturellement que j’ai plongé dans la musique klezmer.

Je suis alors allée à la rencontre des plus grands : David Krakauer, Frank London, Alan Bern, Zev Feldman, à l’occasion des Klezkanada de Montréal, du Klezmer Wochen de Weimar, du Klezfest de Londres… J’ai noué des relations privilégiées avec ces grands musiciens, pour moi autant d’occasions d’échanges musicaux, de discussions et surtout d’ouvertures et d’envies pour  approfondir mes recherches. Ils sont devenus comme une seconde famille dans ma vie.

 Née et vivant à Paris, c’est naturellement aussi que j’ai atterri à la Maison de la culture yiddish à la fin des années 1990. Jacques Grober m’invitant régulièrement à venir accompagner la chorale Tshiribim avec ma flûte, m’initiant ainsi à cet univers.

 Parallèlement à mes experiences de scène avec le groupe klezmer Cocktail Mazel Tov que j’ai fondé, il m’a semblé de plus en plus nécessaire de passer à la transmission, et c’est avec une grande joie que j’ai accepté, en 2003, la proposition d’Estelle Hulack de me lancer dans une grande aventure : faire de la Maison de la culture yiddish un des hauts-lieux de la musique klezmer en Europe. J’y enseigne la musique klezmer dans le cadre d’un atelier bi-mensuel destiné à des instrumentistes de tous âges. Les Klezmorimlekh, l’orchestre que je dirige, constitué par les musiciens de l’atelier de musique klezmer, accompagne les enfants de 3 à 13 ans  de la Kindershul dans un repertoire de chansons yiddish, lors des fêtes juives.

Je suis également la coordinatrice musicale des stages annuels de musique klezmer et de chansons yiddish. Et depuis cette année, pour accompagner les ateliers de danse menés par Hélène Domergue Zilberberg, j’ai entrepris un projet spécifique autour d’un répertoire avec Les Klezmorimlekh.

 Langues parlées : français, anglais, un tout petit peu d’hébreu, bientôt plus de yiddish… et la musique.

 

Cheap UGG Clearance Ugg Boots Clearance Ugg Boots Clearance Sale Ugg Boots Clearance Outlet Ugg Boots Clearance Sale Outlet UGG Boots Sale Clearance Cheap Clearance UGG Boots